Raphaëlle Lavaud Bonnard

Artist

Nature

« C’est le phénomène de hasard qui va régir la formation des fractales dans la nature : les arbres ont tous des caractéristiques communes, leur forme géométrique se ressemblent, et pourtant, même au sein d’une même espèce, chaque arbre est unique. Cette différence est attribuable au hasard, c’est à dire les processus non contrôlés de leur développement. Le rôle du hasard dans la formation des objets de la nature joue un rôle capital, c’est lui qui différencie les fractales aléatoires de la nature et l’objet mathématique pur. Une forme fractale peut être définie par une forme contenue dans un volume fini, mais possédant une surface qui tend vers l’infini. Les espèces végétales développent ces formes pour pouvoir augmenter leur surface externe, c’est-à-dire, leur surface d’échange avec le milieu extérieur, et cela pour pratiquer la photosynthèse, l’absorption racinaire… »
« Dans la pensée chinoise, la nature sauvage nous semble harmonieuse parce que le « Qi » s’y manifeste de façon harmonieuse, selon la loi naturelle du Tao. Il est présent dans toutes les manifestations de la nature et donne aux êtres leur forme, les transformant sans cesse, les reliant en permanence. »

Route de Lantilly, huile sur papier, 30x40cm x 3